Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

10 articles avec reincarnation

REINCARNATION PAR LES ENFANTS

Publié le par Lavoine kathia

Ce petit garçon est surprenant

Quand on parle de réincarnation, c'est une âme qui revient dans un nouveau corps.

Les enfants sont réceptifs jusqu'à l'âge de 7 ans, période ou ils se souviennent d'évènements qu'ils ont déjà vécu avec les membres de leur famille, ou des endroits ou ils ont grandit.

C'est justement ce laps de temps qui leur permet de raconter ce qu'ils ont vécu auparavant mais vous vous dites pourquoi une fois l'âge des 7 ans passés, ils ne se souviennent plus de rien, que tout s'estompe.

La nouvel âme ne peut pas vivre à travers un passé. Il n'avancera pas. C'est pour cela que l'ancienne vie s'efface pour qu'il puisse se consacrer à sa nouvelle vie, dans sa nouvelle famille. Il est conscient qu'un lien les attaches et donc il est rassuré. Il peut donc vivre pleinement sa vie sans attendre quoi que se soit.

Publié dans REINCARNATION

Partager cet article

Repost 0

POURQUOI ET QUAND ?

Publié le par Lavoine kathia

1. Il y a certains péchés pour lesquels le nettoyage de l’âme dans le monde spirituel ne suffit pas à lui seul. Ainsi, les âmes qui ont péché et qui ne se sont pas correctement repenties de leur vivant sont parfois obligées de subir un second tour de vie dans ce monde qui sera une réparation des péchés commis auparavant. Généralement, la réparation s’effectue lorsque l’âme est confrontée à la même épreuve à laquelle elle a failli dans sa vie antérieure, et qu’elle la surmonte.

2. La réincarnation est l’occasion pour les âmes d’accomplir les commandements qu’elles n’ont pas eu la possibilité d’accomplir dans une incarnation antérieure.

Ces 613 canaux atteignent l’élévation éternelle lorsque l’âme a accompli l’ensemble des 613 commandements lors de sa descente sur terre. Généralement, une âme ne parvient pas à accomplir tous les commandements en une seule fois et doit se réincarner jusqu’à les avoir tous accomplis.

 

3. Certaines âmes ne descendent pas pour leur propre élévation ou leur propre perfection. La seule raison pour laquelle elles reviennent sur cette terre est pour faire du bien aux autres. Cela peut être pour aider un seul individu ou l’ensemble de la génération, spirituellement ou matériellement.

Maintenant que nous savons pourquoi les âmes se réincarnent en général, il convient de noter que, en théorie, une âme peut se réincarner autant de fois que nécessaire pour remplir sa mission. Toutefois, cela n’est possible que si elle rectifie ne serait-ce qu’une partie infime de son passé dans sa nouvelle incarnation. Mais une âme qui s’est réincarnée trois fois sans avoir rien rectifié ne se réincarne plus.

( Source internet )

Publié dans REINCARNATION

Partager cet article

Repost 0

COMMENT SE REINCARNE-T'ON ?

Publié le par Lavoine kathia

COMMENT SE REINCARNE-T'ON ?

La réincarnation reste encore un mystère pour nous et pourtant quand on y regarde de plus près, on se demande comment on peut revenir vers les êtres chers que nous avons laissés derrière nous. Comment relier le contact alors que nous ne sommes plus de ce monde.

Le processus paraît simple mais semble encore complexe. Lorsqu'une personne décède, le corps terrestre reste et disparaît pour ne plus renaître, tandis que l'âme reste indestructible et éternelle. Jusque là nous sommes d'accord.

Cette âme reste en attente dans l'au delà jusqu'à ce qu'une personne de la famille tombe enceinte. C'est à ce moment là que l'âme revient et entre à nouveau dans la famille. Le lien reste intact sauf que nous ne nous rappelons plus de notre vie antérieure mais pourtant...

Votre grand-mère décédée peut  prendre la possession du corps de l'enfant que vous portez et elle renaîtra cette fois ci comme votre propre enfant. C'est pour cela que bien souvent entre 0 et 7 ans, l'enfant peut se souvenir de sa réincarnation. C'est pour cela aussi que nous sommes moins triste lorsqu'un être cher disparaît. Nous savons que la personne disparue reviendra. Mais à quel moment et comment le saurons-nous ?

J'ai regardé des reportages de ce genre de phénomènes et bien souvent des enfants disent avoir vécu dans tel ou tel endroit quand ils étaient dans une autre vie.

Un petit garçon a affirmé à son père qui lui changeait la couche, que dans une autre vie c'était lui qui changeait la couche au père de famille.

Une petite fille racontait à sa mère qu'elle connaissait un endroit ou sa grand mère allait régulièrement et connaissait même le prénom de la jeune serveuse. La grand mère c'était réincarnée dans le corps de sa petite fille. Elle a même évité à sa mère un accident de la circulation que sa grand mère a évité 17 ans auparavant, et au même endroit.

Une autre petite fille disait avoir eu un accident à l'endroit ou venait de passer sa mère. Ce pont ou sa voiture avait quitté la route et ou elle se retrouva sous l'eau.

Alors, vous n'y croyez toujours pas ????

 

Publié dans REINCARNATION

Partager cet article

Repost 0

LA PLUS VIEILLE CROYANCE DU MONDE

Publié le par Lavoine kathia

LA PLUS VIEILLE CROYANCE DU MONDE

Dans les années 1990, un quart des Français croyaient déjà en la réincarnation. Depuis, ce chiffre aurait plus que doublé… Pourquoi cet intérêt soudain ? L’implantation, récente, du bouddhisme en Occident ? Certainement. Un besoin de retrouver du sens dans une société de plus en plus morcelée ? Probablement.

Le concept de réincarnation est ancré dans l’inconscient collectif car il s’agit de l’une des plus anciennes croyances de l’histoire humaine : ses premières traces remontent à la préhistoire de l’hindouisme, il y a environ cinq mille ans. L’idée qu’une âme puisse se séparer d’un corps au moment de la mort pour vivre une existence nouvelle dans une autre enveloppe a fait son chemin au cours des millénaires.

En Occident, Ian Stevenson, professeur de psychiatrie à l’université de Virginie, spécialiste international de la réincarnation, notamment des « enfants réincarnés », avait recensé quatorze mille cas plus curieux les uns que les autres. Puis publié des rapports d’enquête sur quelques centaines d’entre eux, dont nombre d’enfants occidentaux. « Certains sont stupéfiants, décrivait-il. Par exemple un petit garçon de 4 ans qui habitait dans un village près de Beyrouth. Il avait réussi à donner, entre autres, le nom de sa famille précédente, une liste de soixante-dix détails exacts la concernant et les derniers mots du défunt ! » Preuve de la réincarnation ?

Si la science ne peut pas prouver la réalité de la réincarnation, la psychologie transpersonnelle l’intègre de façon naturelle à sa vision de la psyché humaine, et certaines techniques thérapeutiques sont même fondées sur le pouvoir guérisseur des « régressions » dans les vies antérieures. Aux États-Unis, la « karmathérapie » est passée au troisième rang des thérapies alternatives, après les traitements antitabac et les cures d’amaigrissement…

 

Publié dans REINCARNATION

Partager cet article

Repost 0

LE CAS JAMES LEININGER

Publié le par Lavoine kathia

Qui n'a pas déjà entendu cette histoire ? Il est difficile de ne pas y croire en lisant l'article. Je vous laisse le découvrir et j'espère que ceux qui n'y croient pas, changerons d'avis sur la question. 

L'enfant réincarné...

James est un garçon américain pas comme les autres. Dès 2 ans, son comportement étonne et dérange. Après des années d’interrogations et de recherches, ses parents arrivent à cette conclusion : il est la réincarnation d’un pilote de chasse de la Seconde Guerre mondiale…

« Avion en feu ! Avion en feu ! » Les hurlements du petit James réveillent ses parents, une fois de plus. Bruce et Andrea commencent à regretter d’être allés visiter ce musée de la Seconde Guerre mondiale avec leur bébé âgé d’à peine 2 ans. Certes, il faisait déjà des cauchemars, comme cela arrive chez les enfants, mais, depuis que son langage s’élabore, ses rêves portent des mots terrifiants : « Avion en feu ! » ; « L’avion s’écrase ! » ; « Le petit homme ne peut pas sortir ! »

La famille Leininger mène pourtant une vie tranquille à Lafayette, petite ville du sud de la Louisiane, et les parents ne s’expliquent pas ces cris, cette façon qu’a leur fils de se débattre dans son lit comme s’il voulait s’extraire d’une bulle invisible et oppressante. Tout comme ils ne comprennent pas son brusque intérêt pour les avions. Une véritable obsession qu’ils préfèrent accompagner plutôt que brider. Bien que les cauchemars soient de plus en plus fréquents et violents au fil des mois. Avec toujours les mêmes mots, la même attitude.

Un comportement étonnant

Leur médecin est perplexe. Les cauchemars et terreurs nocturnes sont normaux chez les enfants, surtout à partir de 4 ans, car ils font partie de leur évolution et leur permettent de mieux canaliser angoisses et pulsions. Mais James a commencé très tôt, et le contenu de ses rêves est terriblement répétitif. Il leur conseille de ne pas paniquer et, en cas de crise, de le prendre dans leurs bras, de lui parler doucement pour le rassurer et de lui faire décrire les images de ses rêves, voire de les lui faire dessiner. Pour le médecin, il est possible que la « visite au musée, dans cet immense hangar rempli d’avions, ait déclenché ses terreurs nocturnes, même s’il n’a pu y voir aucune image violente et aucune projection de film de guerre. D’ailleurs, quelle autre cause ? Hormis la violence de ces épisodes nocturnes, James mène la vie d’un petit garçon épanoui et équilibré. Andrea remarque toutefois que son fils a des réflexions et un comportement étonnants pour un enfant de son âge. Un jour, devant un magasin de jouets, elle lui fait remarquer qu’un avion porte une bombe attachée sous la carlingue. « Ce n’est pas une bombe, c’est un réservoir secondaire », rétorque- t-il avec aplomb. Un autre jour, dans un aéroport, James se met à inspecter un avion avec la même attitude, les mêmes gestes et aux mêmes endroits qu’un pilote professionnel. « Superdoué, mon fils ! » s’exclame Bruce avec la fierté d’un père. Andrea trouve quand même ce « don » très curieux. D’où tient-il tout cela ?

Le problème prend une tournure plus étrange lors d’une nuit où la crise de panique de James se révèle alarmante. Dans les bras de ses parents, l’enfant se calme lorsque sa mère, suivant les conseils du médecin, lui demande : « Qui est le petit homme qui ne peut pas sortir ? » James s’écrie : « Moi ! » « Et qu’est-il arrivé à ton avion ? » « Il s’est écrasé en feu. » « Et pourquoi s’est-il écrasé ? » « J’ai été abattu. » « Ah bon ? reprend Bruce. Qui t’a abattu ? » L’enfant prend un air interloqué et répond comme une évidence « les Japonais ! », tout en donnant une description assez détaillée des avions de chasse nippons des années 1940.

Qu’arrive-t-il à James ? Sa grand-mère maternelle est la première à oser une réponse : il s’agit peut-être d’un problème de réincarnation. Andrea n’y croit pas. Bruce non plus. Il se met en colère : dans une famille chrétienne, il n’y a pas de place pour cette « pure superstition ». L’idée même des vies antérieures est une injure à l’intelligence, ajoute-t-il. Pour ce responsable des relations humaines dans une compagnie pétrolière, il doit forcément y avoir une explication rationnelle. En bon sceptique autant que bon père, il va s’atteler à la trouver. En commençant par poser des questions plus précises à son fils. « Te souviens-tu du type d’avion que le petit homme pilotait ? » « Un Corsair », répond James sans hésiter. « Te souviens-tu de l’endroit d’où l’avion a décollé ? » « D’un bateau, le Natoma. » Curieux mot dans la bouche d’un enfant si jeune. Bruce vérifie : un porte-avions américain, l’USS Natoma Bay, transportait des Corsair pendant la guerre.

Les détails racontés sont exacts

Intrigué par l’exactitude de ces détails, il poursuit le dialogue avec son fils. À chaque réponse, une vérification. Bruce se lance dans un travail d’enquêteur, allant jusqu’à assister à une réunion des vétérans de l’USS Natoma Bay, sous prétexte d’écrire un livre. Il découvre que les détails racontés par James sont exacts. Depuis le lieu de la dernière bataille, en 1945, reconnu sur une photo par le garçon, jusqu’aux éléments techniques des vols, en passant par les surnoms des avions de guerre. Andrea est désormais convaincue que leur fils est la réincarnation d’un pilote de chasse. Bruce, toujours pas : il cherche la preuve ultime qui, à défaut d’expliquer ce qui arrive à James, lui permettra de démontrer que la réincarnation n’existe pas. « Connais-tu le nom d’un camarade du petit homme ? » lui demande-t-il. « Jack Larsen », répond l’enfant. Ce jour-là, il dessine un avion en flammes, et signe sa feuille « James 3 »…

Voilà la preuve : Jack Larsen n’existe pas. Et même si un pilote de chasse portait ce nom, il confirmerait que tout ce que raconte James n’est que le produit de son imagination. C’est le contraire qui se produit : Bruce retrouve la trace de Jack Larsen et part le rencontrer avec une liste de questions. Le vétéran confirme tout. Le monde s’effondre sous les pieds du jeune père. Il ne parvient pas à s’imaginer son enfant abritant l’âme d’un pilote de chasse mort pendant la guerre. Bouleversée, Andrea reprend les choses en main et contacte Carol Bowman, une psychothérapeute célèbre aux États-Unis pour son bestseller sur la réincarnation chez les enfants (Children's Past Lives, How Past Life Memories Affect Your Child, Bantam Books, 1998), qui travaille dans la lignée de celui qui fut le spécialiste international des « enfants réincarnés », Ian Stevenson.

Comme son prédécesseur, elle a enquêté sur des dizaines de cas et travaille surtout avec des enfants perturbés par des souvenirs de vies antérieures. La thérapeute explique à Bruce et à Andrea que leur fils n’est pas un cas isolé et que ce phénomène se produit essentiellement après des morts violentes. L’âme, en se réincarnant, précise-t-elle, est si imprégnée du traumatisme qu’elle ne peut l’« oublier » lors du passage dans l’au-delà. La psychothérapeute leur conseille de rassurer leur enfant en parlant affectueusement au pilote qui survit en lui et, surtout, en lui demandant de raconter ses rêves comme s’il s’agissait de souvenirs, et non d’images oniriques. Les cauchemars devraient diminuer. Et, en effet, les réveils en pleurs sont plus rares. Jusqu’au jour où Bruce découvre, dans la liste des pilotes abattus le 3 mars 1945, un nom : James Houston Junior, ou « James 2 ». Le petit garçon est donc logiquement « James 3 ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      

 

 

 

 

 
 
 
 

Publié dans REINCARNATION

Partager cet article

Repost 0

LA REINCARNATION ( suite )

Publié le par Lavoine kathia

1. Il y a certains péchés pour lesquels le nettoyage de l’âme dans le monde spirituel ne suffit pas à lui seul. Ainsi, les âmes qui ont péché et qui ne se sont pas correctement repenties de leur vivant sont parfois obligées de subir un second tour de vie dans ce monde qui sera une réparation des péchés commis auparavant. Généralement, la réparation s’effectue lorsque l’âme est confrontée à la même épreuve à laquelle elle a failli dans sa vie antérieure, et qu’elle la surmonte.

C’est aussi la raison pour laquelle on devrait s’efforcer de faire téchouva (se repentir), même si l’on sait que l’on n’a pas commis d’action objectivement malfaisante. Après tout, on peut encore avoir des restes d’une vie antérieure qui ont besoin de réparation. De fait, beaucoup ont coutume de dire avant leurs prières du coucher tous les soirs : « Je pardonne à quiconque m’a mis en colère ou m’a contrarié... dans cette incarnation ou dans une autre incarnation. »)

2. La réincarnation est l’occasion pour les âmes d’accomplir les commandements qu’elles n’ont pas eu la possibilité d’accomplir dans une incarnation antérieure.

3. Certaines âmes ne descendent pas pour leur propre élévation ou leur propre perfection. La seule raison pour laquelle elles reviennent sur cette terre est pour faire du bien aux autres. Cela peut être pour aider un seul individu ou l’ensemble de la génération, spirituellement ou matériellement.

Maintenant que nous savons pourquoi les âmes se réincarnent en général, il convient de noter que, en théorie, une âme peut se réincarner autant de fois que nécessaire pour remplir sa mission. Toutefois, cela n’est possible que si elle rectifie ne serait-ce qu’une partie infime de son passé dans sa nouvelle incarnation. Mais une âme qui s’est réincarnée trois fois sans avoir rien rectifié ne se réincarne plus.

Cela semble impliquer que l’âme qui s’est réincarnée trois fois sans rectifier son passé n’a plus d’autre recours pour s’amender et est condamnée à jamais.

Publié dans REINCARNATION

Partager cet article

Repost 0

LA REINCARNATION ( suite )

Publié le par Lavoine kathia

Il faut payer ses dettes, son karma

Même en étant dans un enseignement spirituel, cela n’empêche pas qu’il nous arrive de temps en temps quelques accidents ou quelques malheurs, on n’est pas à l’abri de tout. Pour qu’il ne nous arrive rien de mauvais, il faut que nous ayons liquidé toutes nos dettes du passé. Si on les traîne encore, qu’on suive ou non un enseignement, rien à faire, il faut les payer.

C’est ce que les orientaux appellent le karma.

Beaucoup de gens veulent se libérer, mais ils comprennent mal la question, ils font tout pour échapper à leurs obligations, pour fuir leurs devoirs, couper tous les liens, et voilà, ils se croient libres. Mais on ne se libère pas de cette façon. La vraie libération consiste à payer toutes ses dettes. Combien de gens veulent se libérer de leur femme, de leurs enfants, de leur patron, de la société, de la vie même en se suicidant!

Mais il n’y a pas de libération possible tant que nous n’avons pas payé toutes nos dettes, effacé tout le karma.

On imagine souvent qu’on s’est libéré parce qu’on a réussi à quitter son ancien patron ou son ancienne femme, mais à ce moment-là de nouveaux ennuis nous attendent pour nous montrer qu’on se trompe…

La méthode pour se libérer

Le meilleur chemin, la meilleure méthode pour se libérer, c’est l’amour…  et la moins bonne méthode, c’est l’égoïsme, l’avarice, les ruses, les calculs.

Si dans d’autres incarnations nous avions pris plus que ce que nous avions donné, c’est alors uniquement dans la générosité, le sacrifice, la bonté, dans tous les gestes qu’on fait pour donner, qu’on travaillera pour sa libération.

C’est pourquoi, au lieu de vous cramponner à ce que vous possédez, donnez! Regardez comment les gens agissent au moment d’une séparation, d’un divorce, avec quel acharnement ils s’agrippent à leurs intérêts! Eh oui, mais ils ne savent pas qu’en ayant cette attitude, ils devront encore se rencontrer et se supporter dans les incarnations futures.

Bien sûr, si vous allez parler de bonté et de sacrifice aux gens ordinaires, vous passerez pour le plus grand imbécile parce qu’ils ne savent pas à quoi sert la générosité. Mais vous savez maintenant que cela vaut vraiment la peine de donner, d’aider, d’être large et généreux.

Donc donnez, donnez même plus que la justice ne l’exige, car ainsi vous vous libérerez plus rapidement.

Utilisez toutes les années qu’il vous restent à vivre, méditez, demandez les meilleures choses, parce que vous lancez déjà des projets qui vont se matérialiser, se cristalliser.

La cristallisation actuelle résiste et refuse d’être changée, mais rien ne se perd de ce que l’on créé de bon par la pensée durant notre vie, et dans une prochaine incarnation on reviendra avec la beauté, l’intelligence, la santé, la bonté, parce que les pensées et les désirs qu’on a envoyé se sont matérialisés dans une nouvelle formation, dans un nouveau corps. Et cette formation est à son tour tenace et résistante.

Lorsque vous travaillez avec l’amour et la lumière, vous changez donc vraiment quelque chose, mais il faut attendre. Quand la formation actuelle disparaîtra, vous verrez la nouvelle, celle que vous avez travaillé à former, et vous serez stupéfait de sa splendeur.


Vous avez maintenant de grandes possibilités parce que cet enseignement vous donne des clés inestimables, vous explique comment vous pouvez vous créer un avenir vraiment sublime.

 

 

 

Publié dans REINCARNATION

Partager cet article

Repost 0

LA REINCARNATION ( suite )

Publié le par Lavoine kathia

La question de la réincarnation a été étudiée scientifiquement

On a donc ainsi des preuves grâce à des personnes qui se souviennent avoir vécu dans tel endroit et à telle époque, mais nous ne nous étendrons pas là-dessus, il existe suffisamment de livres qui traitent de ce sujet, ne serait-ce que la façon dont les lamas tibétains choisissent le Dalaï-Lama…

Egalement, on peut interroger les enfants jusqu’à leur septième année, car ils se souviennent de beaucoup de choses.

Mais souvent au lieu de les écouter, il y a des mères qui leur donnent une tape en disant : « Tu racontes des bêtises, tais-toi… »

Alors une fois, deux fois, trois fois… à la longue, les enfants n’osent plus rien raconter.

Il y a d'autres cas qui prouvent que la réincarnation existe :

Prenons par exemple le phénomène de l’évaporation de l’eau. L’eau de l’océan s’évapore et monte dans l’air, puis elle retombe plus loin sous forme de neige ou de pluie, et retourne à l’océan.

La goutte d’eau ne disparaît pas, elle fait tout un voyage pour explorer le monde : elle monte et descend. Et comme la goutte d’eau, chaque esprit voyage pour se perfectionner et s’instruire.

Maintenant arrêtons-nous sur l’idée que notre destinée est déterminée d’avance :

Avant de descendre sur la terre, on a les possibilités d’améliorer certaines choses avec le consentement des hiérarchies célestes. Mais une fois né, on n’a plus ces possibilités, tout doit se dérouler d’après un plan préétabli. Les systèmes osseux, musculaires, circulatoires, nerveux, la santé, l’intelligence etc… sont déterminés, donc le destin est déjà tout tracé.

Supposez un être qui naît laid, recroquevillé, déformé, son destin est déjà fixé. Et, au contraire, une fille qui naît jolie, ravissante, dotée de tous les charmes : son destin aussi est déjà tout tracé. On l’élit Miss Monde, et immédiatement voilà les réceptions, les photographes, l’archi-milliardaire…

Un conseil :

Il est important de comprendre que pour cette incarnation, on ne peut pas changer énormément notre destinée, mais pour la suivante, on a toutes les possibilités, en travaillant, en désirant, en demandant.

Si on ne fait rien, la prochaine incarnation sera exactement comme celle-ci… Pourquoi certains sont dans une situation tellement déplorable? Parce qu’ils n’ont pas su ce qu’il fallait demander dans l’incarnation précédente, sur quoi il fallait travailler pour posséder aujourd’hui telle ou telle vertu.

Donc si vous vous contentez de vivre comme tout le monde sans rien faire dans les plans supérieurs, spirituels, vous ne pourrez pas changer grand-chose à votre destin dans les incarnations futures, car vous vous soumettez à ce qui existe déjà.

Publié dans REINCARNATION

Partager cet article

Repost 0

LA REINCARNATION POUR QUI

Publié le par Lavoine kathia

Les enfants s’en souviennent. C'est ce que je vous expliquais dans un autre article.

La réincarnation est un concept si éloigné de la civilisation occidentale que, pour la science, il ne s’agit que d’une "pure superstition".

Pourtant, des événements laisseraient penser que, au-delà des convictions personnelles ou culturelles, il y a peut-être une part de vérité, qui sort de la bouche des enfants !

Le plus célèbre d’entre eux est sans doute l’actuel dalaï-lama. En 1936, à la mort du treizième du nom, les moines se sont rendus dans une province perdue sur les indications fournies par les augures. Ils ont rencontré un garçon qui les a immédiatement reconnus et s’est mis à parler leur langue alors que, dans son village, personne ne l’utilisait. L’enfant portait les huit distinctions physiques des grands chefs religieux et a su reconnaître les objets qui lui auraient appartenu dans sa vie précédente…

En Inde, c’est presque une tradition : entre 2 et 4 ans, un enfant commence à parler à ses parents d’une vie qu’il a menée en un autre lieu. Il est très attiré par les événements de ce passé et insiste pour retourner dans la famille où il prétend avoir vécu.

Sur Internet, Wendi, une jeune Américaine qui ne croyait pas à la réincarnation, a raconté que son fils de 3 ans avait peur des vagues. En vacances à Hawaii, il refusait de se baigner mais adorait jouer sur le sable. « Un jour, nous sommes allés sur la plage des surfeurs, a-t-elle expliqué. Il m’a dit : “Quand j’étais grand, j’ai fait du surf ici, je suis tombé dans l’eau, je me suis transformé en oiseau de Dieu et me suis envolé. Après, je suis revenu.” A partir de ce moment, il n’a plus eu peur des vagues et s’est baigné. »

Et de raconter le cas d’Alain, journaliste. A la suite d’un grave accident de voiture, il était sous l’emprise d’une angoisse aiguë et souffrait d’une polyarthrite qui empêchait tout mouvement de ses bras. Au cours d’une séance, il se retrouve dans la peau d’un paysan du Moyen Age. Le prévôt vient lui réclamer son impôt. Pris de colère, il se révolte, le fait tomber et le tue. Condamné, il subit le supplice de la roue. « Nous avons travaillé sur cette séquence, explique Gilles Guattari. Lorsque cet homme a réussi à comprendre les liens entre le passé et le présent, l’angoisse a disparu. Et la polyarthrite aussi… »

Publié dans REINCARNATION

Partager cet article

Repost 0

LA REINCARNATION

Publié le par lavoine kathia

La réincarnation reste tout de même un mystère.

Suivant mon analyse, je me rends compte que je suis bien différente de mes frères et soeurs. Nous n'avons aucun points communs si ce n'est que nous avons seulement les mêmes parents.

Notre enveloppe corporelle est identique, deux bras, deux jambes, une tête, un corps. Mais notre pensée ne fonctionne pas à l'identique avec mon frère ou ma soeur. Nous sommes finalement des étrangers vivants côte à côte sans savoir pourquoi nous sommes liés. Pourquoi nous avons fait le choix d'être ensemble.

Comment expliquer nos mésententes, nos disputes, nos chemins qui se séparent.

L'âme ferait-elle un mauvais choix à la base ?

Tout en sachant que l'être humain ne se perd pas. Après notre mort, nous restons liés pour renaître sous une autre identité. Un père, une mère, un frère, une amie, nous gardons toujours un lien sans nous perdre de vue.

Dans la suite logique des choses, et si nous acceptons cette théorie, nous étions pour moi, trois amis soudés qui avons décidés de vivre ensemble, avec le même père et la même mère.

A chacun maintenant d'analyser sa situation.

 

 

 

 

 

Publié dans REINCARNATION

Partager cet article

Repost 0