Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LA PROPHETIE MAYA

Publié le par Lavoine kathia

LA PROPHETIE MAYA

Comme la plupart d'entre nous le sait, il y a cette légende maya et aztèque qui révèle la présence de treize crânes de cristal répandus à  travers le monde, qui détiennent des pouvoirs de divination, de guérison et médiumnique. La prophétie maya indique que lorsque les treize crânes de cristal seront réunis, les secrets de la vie seront révélés à  l’humanité, en 2012. Nous sommes toujours dans l'attente de ses révélations.

Ces crânes contiendraient de grandes informations sur l’histoire des humains et des anciennes civilisations. Selon leur tradition, ces crânes leur ont été transmis par les Atlantes qui les tenaient des Initiateurs venus du ciel. Ce qui est frappant dans ces légendes c’est que les crânes serait la mémoire des peuples des « 12 autres mondes » ou planètes, et nous, la Terre, nous sommes considérés comme étant la dernière, la plus récente, « le monde des enfants » comme les mayas le disent dans leurs traditions orales, ces crânes contiendrait l’histoire et la sagesse de tout ces peuples de tout les temps. Selon les mayas, les crânes de cristal seraient d’antiques ordinateurs. Ils contiendraient d’importantes informations sur les origines de l’humanité et son destin. Et justement la mémoire de vos ordinateurs est stockée dans un matériaux qui est du cristal. La fin du monde serait alors prévue pour 2023.

Publié dans CRISTAUX

Partager cet article

Repost 0

NOSTRADAMUS

Publié le par Lavoine kathia

NOSTRADAMUS

Que penser de lui ? On aurait dit qu'Il avait prédit la fin du monde le 12/12/2012, et rien ne s'est passé. La prophétie maya n'a finalement convaincu personne. Pourtant il en a dit des prédictions mais comme quoi, lui aussi peut se tromper et pourtant c'était un grand homme.

Pour ma part, il voulait traduire cette apocalypse comme une fin de quelque chose pour un renouveau.  Je ne mets pas en doute ses prédictions, mais celle-ci a mis une telle pagaille dans le monde, que chaque individu cherchait un moyen de se protéger, de survivre. Chacun a voulu interpréter ses dires comme il l'entendait.

Il avait prédit de grands tremblements de terre mais que seul l'Afrique sera épargné. Dans ce cas, je retourne au Burkina Faso.

Il faut savoir qu'il ne figure aucune date claire dans les centuries de Nostradamus. Alors comment expliquer qu'il n'a jamais prédit la fin du monde pour l'an 2012 alors que c'était écrit.

En réalité Nostradamus avertit certes souvent des catastrophes mais jamais dramatique. C'est l'homme lui même qui transforme les mots. Les mêmes types d'annonces avaient eu lieu pour 1999 et 2000. A part un bug informatique, rien de bien méchant.

A suivre....

 

Partager cet article

Repost 0

POEME

Publié le par Lavoine kathia

L'AME DE L'HOMME EST COMME L'EAU : ELLE VIENT DU CIEL, VERS LE CIEL ELLE REMONTE, PUIS ELLE REVIENT SUR TERRE, EN UN VA -ET-VIENT INCESSANT

Partager cet article

Repost 0

NOTRE VIE D AVANT

Publié le par Lavoine kathia

NOTRE VIE D AVANT

Il existe des enfants dotés de cette capacité de connaître leur vie future. Dans une émission que j'ai vu à la télévision, une maman racontait comment sa fille de 6 ans lui expliqua qu'avant de venir au monde, elle était au pays des bébés ou chacun choisissait sur écran ses futurs parents.

Vous me direz que ce n'est pas possible sinon nous aurions tous eu une enfance heureuse et constructive avec des parents aimants.

L'autre jour j'ai regardé une émission à la télévision et je suis tombée sur un passage de la réincarnation très intéressante. Une maman se rappelait comment sa petite fille de 6 ans lui raconta qu'avant de venir au monde elle était au pays des bébés, ou chacun choisissait sur un écran ses futurs parents. Jusque là tout semble un rêve et bien non.  La petite fille avait même déclaré avoir hésité entre trois couples et que sur son nuage elle était avec son frère et sa petite sœur...qui n'étaient à l'époque pas encore nés. La mère lui avait demandé des précisions. La fillette disait qu'elle s'y entrainait à donner des formes aux nuages comme pour mettre son esprit au service de la création. Elle a aussi expliqué que le temps n'était pas le même. Qu'un jour là bas valait plusieurs semaines ici.

C'est pour cela qu'entre 5 et 6 ans un enfant peut exactement dire qui il était auparavant.

Partager cet article

Repost 0

LA REINCARNATION ( suite )

Publié le par Lavoine kathia

LA REINCARNATION ( suite )

Je pense que chacun de nous sait qu'une âme passe d'un corps à un autre. Il ne reste jamais dans la même enveloppe corporelle. Cela s'appelle également le périple de l'âme d'où l'errance et ensuite l'emprise.

A savoir qu'une âme reste éternelle, indestructible et infinie. Du point de vue individuel, l'âme transporte avec elle ses souvenirs terrestres, ses tendances, qui évoluent en bien ou en mal. Elle doit ainsi négocier ses mouvements avec son karma ( qui est la somme des conséquences de ses actions passées ) et grandit au fil de ses réincarnation. Généralement il est pensé qu'elle doit se libérer de ce cycle afin de retourner dans la conscience cosmique.

Certaines âmes pourraient alors être plus anciennes et d'autres plus jeunes. Certaines viendraient un nombre incalculable de fois, d'autres une seule fois et certaines peut-être jamais. D'autres suivraient des familles d'âmes. Ce qui à tout moment nous donne la possibilité d'orienter notre devenir et de faire des choix conscients.

Seuls les traits physiques se transmettent :

Cela veut dire que la personne qui va décédée, elle pourrait se séparer en plusieurs parties et s'incarneraient dans différents corps, ou inversement, se regrouper dans un même corps. C'est pour cela que lorsque vous croisez une personne vous vous dites souvent "c'est bizarre, mais il me semble t'avoir déjà vu quelque part". Vous l'avez effectivement vu dans une autre vie.

Partager cet article

Repost 0

Article publié depuis Overblog et Facebook

Publié le par Lavoine kathia

Preuves scientifiques de la télépathie animale :
 

Des chiens qui savent que leur maître va rentrer à la maison sans prévenir, d’autres qui hurlent au moment précis où leur maître meurt, des chats qui se cachent avant un rv chez le véto, ou qui deviennent fous lorsque leur maîtresse accouche, des perroquets qui devinent ce que pense leur maître…
 

Peut être avez-vous pu observer que votre animal ‘sait’ lorsqu’un de vos proches va rentrer, et montre des signes clairs (se lève brusquement et va à la porte d’entrée en remuant la queue par exemple), parfois plusieurs minutes avant le retour de son maître, et ce même s’il rentre à une heure totalement inhabituelle ?

On a longtemps pensé que c’étaient les capacités sensorielles des animaux, plus affinées que les nôtres (odorat, ouïe, notion du temps, perception des vibrations…) qui leur permettaient de « préssentir » mais des expériences scientifiques, entre autres menées par le Dr Rupert Sheldrake sur plusieurs centaines de chiens/chats et leur maitres ont prouvé que l’animal était bien télépathe car il réagissait à l’intention de son compagnon humain.
 

Les chiens, laissées seuls au domicile équipé d’une caméra et d’un chronomètre, commençaient à s’agiter dès le moment même ou le maître, (peu importe la distance) décidait dans sa tête de partir (chaque maitre équipé lui aussi de chronomètre et caméra).

Le jour où les êtres humains reconnaîtront cette manière de communiquer des animaux, ils les découvriront sous un jour entièrement nouveau et apprendront beaucoup sur leur intelligence, leur sensibilité, leur vie intérieure, et qui ils sont véritablement… (et peut-être qu’enfin, l’homme prendra conscience de toute l’horreur de son comportement envers les animaux, et qu’il deviendra alors impossible de continuer à les exploiter, à les torturer dans les laboratoires de vivisection, à les emprisonner dans les élevages industriels ou dans des cirques, à les chasser, à les battre, à les tuer, à les traiter comme de la viande sur pattes, à les manger…
 

A moins que ça ne soit l’inverse : peut-être que l’animal ne se révèlera véritablement à l’être humain que le jour où l’homme aura enfin appris à l’aimer et à le respecter comme un être spirituel à part entière… ?

Publié dans LES ANIMAUX

Partager cet article

Repost 0

REVES PREMONITOIRES....LE FUTUR EN DORMANT

Publié le par Lavoine kathia

REVES PREMONITOIRES....LE FUTUR EN DORMANT

Le rêve prémonitoire est-il possible ? Il nous est tous arrivé un jour de rêver d'un événement marquant (décès d'un proche, rencontre, accident...), celui-ci se produisant quelques jours plus tard. On est alors persuadé d'avoir fait un rêve prémonitoire. Aucune théorie scientifique n'est arrivée à expliquer ce concept. Cela impliquerait que l'on puisse prédire l'avenir et que celui-ci soit donc déjà écrit...

Le monde scientifique ne nie pas les rêves et ce qu'ils induisent chez certaines personnes. Or, aucune étude n'a pour le moment élucidé le mystère des songes prémonitoires. Entre la conviction des uns et l'esprit dubitatif des autres, le rêve prémonitoire a encore quelques nuits douces devant lui.

Voici quelques récits :

"Lorsque j'avais 14 ans, une nuit, j'ai rêvé que ma grand-mère appelait pour nous annoncer le décès de mon grand-père. Je me suis réveillée très angoissée. Le lendemain, ma grand-mère nous a passé un coup de fil pour nous dire que mon grand-père était mort d'un infarctus foudroyant, alors qu'il n'avait pas de problème de santé". Des rêves comme celui-ci, Aurélia en fait souvent, et de son propre aveu, elle s'en passerait bien.  Elle a ainsi "vu" en rêve la méningite de son fils, ou encore le visage de sa fille à naître. "A quelques exceptions près, ces rêves sont souvent très négatifs, et extrêmement angoissants. Je n'en parle pas trop, mais croyez-moi c'est très dérangeant. Comme je suis rousse, il y a fort à parier qu'au Moyen-âge, on m'aurait brûlée vive..." 

 
Gabrielle, elle aussi, a vu la mort d'un ami en rêve: "Quand j'étais petite, j'étais très amoureuse d'un garçon du nom de Morgan. A cette époque nous étions très proches. Puis le temps est passé, nous avons grandi, pris de la distance. Nous sommes resté en contact via uniquement via Facebook. L'année dernière, j'ai rêvé qu'il allait mourir. A mon réveil, je me suis sentie extrêmement mal. J'avais l'impression que je devais lui faire mes adieux, lui dire ce que j'avais sur le cœur. Mais je me suis raisonnée, en me disant 'ce n'est qu'un rêve'. Un mois plus tard, Morgan est mort dans un accident de voiture." 
 
Ainsi, Victoria se souvient d'avoir rêvé, ado, qu'elle retrouvait sa carte de cantine égarée derrière son réfrigérateur. "Le matin, je me suis levée et je suis allée regarder derrière le frigo. Ma carte était bien là". Pour Lise Bartoli, ce cas ne relève pas du rêve prémonitoire. "Sans doute l'inconscient de Victoria avait enregistré l'endroit où elle se trouvait au moment de la perte de sa carte, et le lui a simplement révélé par un rêve." 
 
 

 

Partager cet article

Repost 0

LA TELEPATHIE

Publié le par Lavoine kathia

LA TELEPATHIE

Il est certain que la télépathie fait partie des phantasmes populaires, qu’elle est très présente dans la littérature et les séries télévisées. Mais la question est de savoir si l’être humain possède naturellement en lui cette capacité ou soit en mesure de la développer.

On sait que de nombreuses études ont été réalisées sur le sujet. Les Russes, en particulier, s’y étaient intéressés de près, à une époque où ils cherchaient des moyens de transmettre des données secrètes en temps de guerre. Toutefois, les résultats n’ont jamais été très concluants et le projet finalement abandonné. Les chercheurs pensent maintenant à des modes d’interconnexion entre le système nerveux humain et les ordinateurs. Cela va sans doute ouvrir de nouvelles perspectives et l’avenir nous le dira.

Pour l’instant, en fonction de nos connaissances actuelles, cela ne signifie pas pour autant que la télépathie n’existe pas. Personnellement j’ai vécu quelques expériences troublantes que je n’ai toutefois pas pu reproduire volontairement. Je suis certaine que, comme moi, beaucoup de personne pense avoir vécu des expériences télépathiques. La plupart du temps la télépathie peut s’expliquer par de simples facteurs psychologiques. Elle est le plus souvent une forme de clairvoyance. Jusqu’à présent personne n’a encore pu prouver de manière scientifique qu’il était possible d’utiliser sciemment la télépathie. On sait que la télépathie ne fonctionne pas comme les ondes radios et que la distance n’a aucune importance. Ce n’est pas non plus contrôlable par la personne réceptrice ou émettrice. Cela arrive, un point c’est tout ! Par exemple si l’on a des rapports très forts avec une personne, on peut ressentir que cette personne traverse des difficultés et cela ne s’explique pas rationnellement. On sait également que la télépathie est plus fréquente à l’état de sommeil, de transe ou encore d’hypnose.

Voici un exemple intéressant, fourni par le docteur Walter Bruse de Micanopy, Floride et relaté dans le livre de Dean Radin « La conscience invisible ».

Le jeudi 27 décembre dernier (nous sommes en 1884) je suis revenu de Gaines-ville et j’ai regagné mon orangeraie proche de Micanopy. J’y habite une simple maison en bois de trois pièces, où je passe le plus clair de mon temps lorsqu’il faut s’occuper des cultures. J’étais seul ce jour-là et, fatigué par mon voyage, je me rendis au lit vers 6 heures.

Comme d’habitude, j’allumai la lampe de chevet et je me mis à lire. Peu après, me sentant somnolent, j’éteignis et je m’endormis. Je suis certain de n’avoir pas dormi très longtemps. Je me suis réveillé tôt dans la nuit avec l’impression de l’avoir été intentionnellement par quelqu’un. J’ai d’abord pensé qu’on était en train de me cambrioler, mais j’ai pu voir que les deux autres pièces, dont les portes étaient restées ouvertes, étaient vides. D’ailleurs, il n’y avait rien à voler dans cette cabane ! Je me suis tourné sur le côté pour me rendormir, mais j’ai immédiatement senti une présence dans la pièce, et non pas celle d’une personne vivante, mais plutôt… « Spirituelle ». Cela fera sans doute sourire. Je ne peux cependant que raconter les faits tels qu’ils me sont arrivés : il m’est impossible de mieux décrire ce que j’ai ressenti. Il n’y avait rien de commun entre cette sensation et les rêves que j’avais fait auparavant. J’étais en même temps frappé d’une peur superstitieuse. Comme si quelque chose d’étrange et d’effrayant allait arriver. Je me suis bientôt rendormi, ou, du moins, je suis devenu inconscient de mon environnement. J’ai alors vu deux hommes engagés dans une échauffourée : l’un d’eux est tombé, gravement blessé – l’autre a instantanément disparu. Je ne voyais pas la blessure de l’homme à terre, mais je savais qu’il avait la gorge ouverte. Je n’ai pas reconnu mon beau-frère. Il était étendu, pieds joints, les mains sous lui, la tête tournée vers la gauche. Je l’ai regardé attentivement, cherchant à trouver qui il était, car je savais que je le connaissais sans pouvoir l’identifier. Je me suis retourné et puis j’ai vu ma femme, assise non loin de lui. Elle m’a dit qu’elle ne pouvait pas partir avant qu’on prenne soin de lui.

(Ma femme m’avait écrit quelques jours auparavant, me disant qu’elle viendrait un ou deux jours plus tard, et j’attendais une lettre ou un télégramme me disant quand je devais aller la chercher à la gare). Mon attention a été attirée par l’endroit où se trouvait le mort. Il semblait être couché sur une estrade surélevée, entourée de chaises, de bancs et de bureaux, ressemblant à une salle de classe. Une foule, composée surtout de femmes qu’il me semblait connaître, restait dehors de la pièce. Mon rêve a pris fin à ce moment-là.

Vers minuit, je me suis réveillé de nouveau. Je me suis levé, j’ai été voir à la porte s’il pleuvait, je suis retourné à mon lit et y suis resté jusqu’à l’aube, sans pouvoir me rendormir. Je pensais à mon rêve qui m’avait fait forte impression, bien que la sensation de peur superstitieuse se fût estompée.

J’ai reçu une lettre de ma femme au bout d’une dizaine de jours seulement. Elle racontait la mort de son frère, m’ayant écrit le lendemain du drame ; la lettre avait mis du temps à me parvenir parce qu’elle avait été mal adressée. Son récit était d’une conformité remarquable avec mon rêve. Mon beau-frère assistait à une fête de mariage à la gare de Markham, dans le comté de Fauquier, en Virginie. Il s’était rendu dans un magasin juste à côté, pour voir un jeune homme, tenancier de bar. Puis il s’était disputé avec lui. Il était ressorti en tournant le dos à l’homme, qui l’avait suivi et, sans un mot de plus, lui avait délibérément tranché la gorge. Mon beau-frère portait comme dans mon rêve, son pardessus, le col remonté, et le couteau s’était enfoncé jusqu’à l’os. On l’avait transporté dans le magasin et étendu sur un comptoir, à côté d’un bureau et d’une vitrine. Il avait rapidement perdu conscience, à cause de l’hémorragie. L’assassinat avait eu lieu tôt dans la nuit du jeudi 27 décembre, mais la mort n’était survenue que le samedi à l’aube.

Ce qui rend ce cas particulièrement frappant est que la belle-sœur du docteur Bruce, Mrs Stubbing, alors en visite chez son cousin du Kentucky, avait eu au même moment un rêve semblable, qu’elle a aussi retranscrit.

Partager cet article

Repost 0

L'EGLISE ET LA VOYANCE

Publié le par Lavoine kathia

L'EGLISE ET LA VOYANCE

Je viens de tomber sur cet article passionnant. Que l'église soit contre la voyance et qu'il n'y a que Dieu qui puisse prédire l'avenir c'est un fait, mais lorsque l'on voit certain prêtre pratiquer l'exorcisme, on se demande qui a raison. On dit que Dieu peut guérir de toutes ces malédictions. La preuve que non parce que les gens font appels à ses guérisseurs paroissials. Mais je ne mets pas en doute que Dieu seul peut vous venir en aide...en espérant ne pas m'attirer la foudre.

 

S. de V.: dans la Bible, pratiquer la divination est considéré comme une abomination. Cette interdiction a été largement reprise par l'Eglise, qui recommande de ne pas recourir aux voyantes ni d'ailleurs à aucune autre forme de phénomènes paranormaux. Pourquoi cette interdiction ? Sur quoi se fonde-t-elle ? Pouvez-vous nous expliquer cette méfiance de l'Eglise ?

 F. J. : Le Catéchisme nous explique que recourir à la divination ou à la voyance est contraire au premier commandement : « Tu n'auras pas d'autre dieu devant moi ». C'est une question de confiance : en qui est-ce que je mets ma confiance ? Pourquoi ai-je besoin d'aller consulter une voyante ?  Qu'est-ce que cela signifie ? Est-ce que je voudrais connaître l'avenir par moi-même, ou est-ce que je le remets entre les mains de Dieu qui est maître du temps ? Cette question de la confiance est le fondement de la position de l'Eglise.

 Dans le passage du livre de Samuel, on veut bien sûr connaître l'avenir, mais aussi entrer en contact avec les disparus. Et quelquefois, comme le raconte cet épisode biblique, cela fonctionne.

F. J. : C'est alors que la plus grande prudence est nécessaire. Il y a beaucoup d'illusions et de manipulations dans le monde de la voyance. Que des personnes puissent avoir certaines capacités, certaines intuitions, pourquoi pas, c'est à examiner. Mais la question demeure : dans quel but ? Si nous souhaitons communiquer avec nos défunts, nous avons la prière, lieu d'une communication qui n'est pas une discussion. Nous confions nos défunts au Seigneur.

 Et pour ceux qui voudraient connaître leur avenir, vous dites qu'il vaut mieux faire confiance à Dieu qu'à quelqu'un ? Ou que notre avenir n'est pas inscrit quelque part ?

F. J. : Le fondement la voyance, c'est en effet de dire que les choses peuvent être connues à l'avance. Mais notre avenir est ouvert, et il est ouvert à notre liberté. Il sera pour une très large part ce que nous en ferons. C'est très fataliste de croire que l'avenir est déjà écrit et qu'il est déchiffrable dans les étoiles ou dans les tarots. Nous chrétiens ne sommes pas fatalistes. Nous croyons à l'avenir que Dieu nous offre et nous croyons que nous y participons.

 L'avenir, Dieu nous l'offre, mais il ne nous le prépare pas ?

F. J. : Il nous demande de collaborer à son œuvre, évidemment, sinon nous serions des marionnettes, nous jouerions un scénario écrit d'avance ! Certainement, Dieu connaît toutes choses, mais c'est parce qu'il connaît notre cœur et qu'il sait le chemin que nous prenons. Ce chemin, Dieu veut l'ouvrir dans la bonne direction.

 Et pourtant, dans la Bible, on voit de nombreux prophètes, et des grands prophètes, annoncer ce qui arrive. On voit aussi des mages dans l'Evangile de Matthieu, qui dit bien qu'ils étaient des astrologues.

F. J. : Les prophètes ne font pas de voyance. Les prophètes annoncent les conséquences de nos actes et  nous invitent à la conversion. Les malheurs qui peuvent être annoncés par tel ou tel prophète arriveront si l'on ne se convertit pas. Parfois le prophète lui-même annonce que le peuple ne se convertira pas, mais que le Seigneur viendra par la suite apporter la réconciliation et le salut. Ce n'est pas à de la curiosité que les prophètes veulent répondre, c'est la conversion du cœur qu'ils visent. Et non ce que les gens recherchent en allant voir tel ou tel voyant.

 L'Eglise n'aime pas la curiosité ?

F. J. : Non, ce qu'elle n'aime pas, c'est le fait de croire qu'en payant un voyant, on va savoir ce qui va se passer demain, et pire encore, qu'on va faire ce qu'il nous dit de faire ! Il faut bien comprendre qu'il y a là un risque qui ne concerne pas seulement notre portefeuille, c'est le risque de la manipulation. On est étonné de voir des gens parfois très cultivés prendre une décision parce qu'une voyante leur a dit que tel jour est favorable. C'est remettre une décision entre les mains d'un gourou.

 Vous voyez souvent des personnes qui ont recours aux voyants ? Qu'est-ce que vous leur dites ?

F. J. : Très certainement, beaucoup de chrétiens ont recours à la voyance, mais les gens sont plutôt discrets et ne s'en vantent pas ! Ils savent bien, au fond, que ce n'est pas une bonne chose. Il peut arriver qu'ils en parlent en confession, on en entend parler au détour d'une conversation... Je regrette un peu que le sujet ne soit pas davantage abordé. Il y a quelques années, Mgr Cattenoz a écrit une lettre à ce sujet à ses diocésains, pour l'aborder de front.

 Donc, si l'Eglise interdit le recours aux voyants, c'est pour mettre l'accent sur la réalité de la vie chrétienne ?

F. J. : Oui, la vie chrétienne, c'est mettre suffisamment sa confiance en Dieu pour ne pas s'inquiéter de son avenir. Que font les gens quand ils vont voir les voyants ? Ils viennent peut-être demander conseil, mais ils viennent surtout se rassurer ! Et parfois, pour certains, ils cherchent illusoirement un certain pouvoir, celui de contrôler leur avenir. Notre avenir est ouvert, il est entre les mains de Dieu et de notre liberté. « Que ta volonté soit faite », il faut le redire sans cesse.

 Cela veut-il dire que, dans notre vie de tous les jours, il faut être parfaitement ouvert et disponible à ce qui arrive, sans crainte ?

F. J. : La crainte, c'est le contraire de la confiance. Chaque jour, le Seigneur nous donne de quoi vivre cette journée avec son amour. Bien sûr, il faut aussi prévoir. L'Eglise ne nous demande pas d'être imprévoyants. Mais entre prévoir des choses rationnelles et recourir à la divination, il y a un abîme ! Nous avons à préparer des activités, à prévoir des choses, mais toujours sous le regard de Dieu, et non pas pour nous croire à la place de Dieu.

 En même temps, dans cette vie de confiance, des choses étonnantes et mystérieuses peuvent se passer, auxquelles il nous faut être attentifs.

F. J. : Il peut y avoir des phénomènes spirituels, des moments particuliers qui nous bouleversent,qui nous intriguent... Ceci n'a rien à voir avec le paranormal ou avec la voyance, mais avec la foi. Le cas échéant, il faut en parler à un prêtre, sous le regard de la foi. Il arrive qu'on vienne me dire : « Dans un songe, j'ai eu telle vision, j'ai entendu telle parole... » On cherche alors à comprendre, sous le regard de Dieu, ce qui arrive, et qui n'est pas magique.

 Mais parfois c'est étonnant ou inquiétant ?

F. J. : Cela peut être étonnant dans certains cas. Ce n'est pas forcément inquiétant. Dieu nous parle, il veut communiquer avec ceux qu'il aime, parfois de manière inattendue.

 Comment reconnaître que c'est Dieu ?

F. J. : On le reconnaît aux fruits spirituels qui sont portés. D'abord des fruits de conversion. Ensuite dans la réalisation ce qu'on a peut-être compris comme une promesse de Dieu, et là nous entrons dans un domaine un peu connexe, avec la question par exemple des apparitions. Comment l'Eglise reconnaît-elle et valide-t-elle l'authenticité d'apparitions ? Il y a des critères assez précis, qui sont d'ordre spirituel et portent sur les fruits spirituels de ces apparitions. Le premier fruit, c'est la confiance, alors que le fruit de la voyance, c'est souvent la peur et l'inquiétude.

 En résumé, l'Eglise interdit le recours à la voyance pour de nombreuses raisons, même si elle ne mésestime pas certains phénomènes mystérieux...

F. J. : L'Eglise ne condamne pas ceux qui ont recours aux voyants ! Ils n'iront pas en enfer pour autant. Elle exprime simplement un appel à la conversion, à mettre sa confiance en Dieu et à se débarrasser de mauvaises habitudes, qui parfois peuvent coûter très cher.

 Mauvaises habitudes, pas péché ?

F. J. : Si, mauvaises habitudes et péché, plus ou moins conscient et volontaire, contre la confiance en Dieu.

Publié dans CROYANCE

Partager cet article

Repost 0

LES CHATS NOIRS OU BLANCS

Publié le par Lavoine kathia

LES CHATS NOIRS OU BLANCS

On croit que les chats possèdent des pouvoirs extrasensoriels pour cette raison ce sont d'excellents médiums et captent facilement la présence d'esprits.


 - Maltraiter un chat porte malheur, en tuer un porte malheur pendant sept ans.

- Si un chat sans motif apparent abandonne une maison et qu'il ne revient pas la misère ou la peste règneront dans ce foyer. Si au contraire vous trouvez un chat, s'il vous suit et vous"adopte" vous aurez de la chance.

- Un chat noir porte toujours malheur, un chat blanc bonheur, sauf s'il fait nuit .

- On croit que les chats peuvent prédire la mort d'une personne, ainsi que les tempêtes et les tremblements de terre.

- À l'époque médiévale on pensait que le peau et le sang des chats soignaient les maladies.

- Au Moyen-Âge ils furent persécutés parce qu'on pensait que c'était des créatures démoniaques et que les sorcières de la nuit prenaient la forme d'un chat.

- Si un chat se couche sur la tombe d'une personne décédée récemment, celle-ci se transformera en vampire.

- Dans l'Égypte Ancienne on mettait aux enfants des médailles avec le visage de Bastet la déesse chat, pour qu'elle les protège des maladies.

- Frotter la queue d'un chat sur un loriot soigne l'œil immédiatement. (même si je ne vous recommande pas d'essayer et je crois que votre ophtalmologue non plus).

- Si une fille marche sur la queue d'un chat, elle ne pourra pas se marier de l'année.

- Si votre chat éternue une fois c'est bon présage, s'il éternue trois fois cela présage la maladie.

- Lorsqu'un chat abandonne sa demeure, c'est que de grands malheurs va s'y abattre.

- Voir le visage d'un chat noir porte chance, voir son postérieur porte malchance.

- Les chats portent chance en mer.

- Lorsqu'un chat s'assied dos au feu, c'est le signe d'un orage prochain

- Enfermer un chat dans une armoire, est présage d'une discorde familiale.

- Lorsqu'un chat se passe la patte derrière l'oreille, c'est qu'il pleuvra bientôt.

Publié dans CROYANCE

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>