LES CHATS NOIRS OU BLANCS

Publié le par Lavoine kathia

LES CHATS NOIRS OU BLANCS

On croit que les chats possèdent des pouvoirs extrasensoriels pour cette raison ce sont d'excellents médiums et captent facilement la présence d'esprits.


 - Maltraiter un chat porte malheur, en tuer un porte malheur pendant sept ans.

- Si un chat sans motif apparent abandonne une maison et qu'il ne revient pas la misère ou la peste règneront dans ce foyer. Si au contraire vous trouvez un chat, s'il vous suit et vous"adopte" vous aurez de la chance.

- Un chat noir porte toujours malheur, un chat blanc bonheur, sauf s'il fait nuit .

- On croit que les chats peuvent prédire la mort d'une personne, ainsi que les tempêtes et les tremblements de terre.

- À l'époque médiévale on pensait que le peau et le sang des chats soignaient les maladies.

- Au Moyen-Âge ils furent persécutés parce qu'on pensait que c'était des créatures démoniaques et que les sorcières de la nuit prenaient la forme d'un chat.

- Si un chat se couche sur la tombe d'une personne décédée récemment, celle-ci se transformera en vampire.

- Dans l'Égypte Ancienne on mettait aux enfants des médailles avec le visage de Bastet la déesse chat, pour qu'elle les protège des maladies.

- Frotter la queue d'un chat sur un loriot soigne l'œil immédiatement. (même si je ne vous recommande pas d'essayer et je crois que votre ophtalmologue non plus).

- Si une fille marche sur la queue d'un chat, elle ne pourra pas se marier de l'année.

- Si votre chat éternue une fois c'est bon présage, s'il éternue trois fois cela présage la maladie.

- Lorsqu'un chat abandonne sa demeure, c'est que de grands malheurs va s'y abattre.

- Voir le visage d'un chat noir porte chance, voir son postérieur porte malchance.

- Les chats portent chance en mer.

- Lorsqu'un chat s'assied dos au feu, c'est le signe d'un orage prochain

- Enfermer un chat dans une armoire, est présage d'une discorde familiale.

- Lorsqu'un chat se passe la patte derrière l'oreille, c'est qu'il pleuvra bientôt.

Publié dans CROYANCE

Commenter cet article