L'EXPERIENCE

Publié le par Lavoine kathia

Certains considèrent et à juste titre, que nous nous sommes trop éloigné de la spiritualité, sans que cela implique systématiquement la religion, car tout ne se rattache pas à la religion. Il n’y a pourtant pas QUE le monde physique, le palpable, le visible, et dans le domaine, le voyage astral reste une référence. Le concept est simple, et relativement difficile à concrétiser, via un travail mental, l’esprit doit ralentir les battements cardiaques et l’activité du corps dans son ensemble pour permettre à l’âme de quitter ce dernier, encore faut-il croire à l’existence de l’âme… Cela n’empêche pas les scientifiques d’étudier très sérieusement le phénomène, et d’en tirer des conclusions qui s’imposaient.

La sortie hors du corps ou décorporation, ou encore voyage astral n’est qu’une question d’activation de certaines zones cérébrales. Exit donc, ces expériences prétendument mystiques, les sorties hors du corps au moment des expériences de mort imminentes (EMI). Balayées toutes ces balivernes et ces croyances moyenâgeuses…
 
Certaines personnes prétendent avoir vécu des expériences dites de décorporation, sorte de voyage astral en dehors du corps et donnant l’impression de flotter et de le regarder de haut. Une équipe de scientifiques a déniché une patiente apte à le faire à volonté et lui a fait passer des scanners. Ce qu’ils ont découvert est étonnamment étrange.
 
On peut considérer cette expérience comme réelle au sens où la patiente l’expérimente, son cerveau prouve qu’il s’agit de sensations tangibles pour elle. Les scanners cérébraux démontrent que ce qu’elle prétend ressentir est effectivement induit par son cerveau. En revanche, cela ne signifie pas que son ‘âme’ est sortie de son corps. Ce n’est pas un voyage astral comme décrit par les mystiques. Il n’y a pas d’activité paranormale, c’est même parfaitement empirique.

Avant, les scientifiques pensaient que ces expériences hors du corps étaient un type d’hallucination provoquée par un mécanisme neurologique. Il s’avère que ledit mécanisme est présent chez le tout-un-chacun et qu’il suffit de se former à l’activité pour pouvoir planer.

Le film l'Expérience interdite en dit beaucoup. N'importe qui peut se décorporer mais attention de ne pas le faire n'importe comment. Il faut arriver à revenir et ça, c'est pas certain non plus.


 

 

 

Publié dans EXPERIENCE

Commenter cet article