DEPENDANCE A LA VOYANCE

Publié le par Lavoine kathia

DEPENDANCE A LA VOYANCE

Qui n'a pas déjà consulté ? J'ai connu des personnes qui me disaient ne pas y croire et qui finalement venaient me voir.  Par curiosité peut-être, ou alors pour savoir si j'allais leur raconter quelque chose d'extraordinaire sur leur vie.

Ca m'a toujours fait sourire ces moments là, parce que je savais que lorsque la personne repartait, j'avais gagné ma partie. Sa confiance.

Bien sur que chaque personne est différente. La peur de ce que l'on va savoir, de l'inconnu, si ça va arriver !

Mais l'erreur que font souvent les consultants, c'est qu'ils restent accrochés à leur feuille et attendent que ça se passe alors que non, il faut continuer à vivre.

Y venir trop souvent n'apporte rien de bon non plus. C'est pas ça qui fera changer les prédictions. Il faut rester raisonnable. La voyance n'est pas un médicament. Elle ne guéri pas les bobos certes mais elle peut soulager, apaiser.

Soyez surtout patient et continuez à vivre. Le temps ne s'arrêtera pas pour autant.

 

 

Publié dans CROYANCE

Commenter cet article